Actions du mécanisme de suivi de la mise en oeuvre des recommandations du CPI

Le Conseil Présidentiel pour l’Investissement

ACTIONS DU MECANISME DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DES RECOMMANDATIONS DU CPI

Le mécanisme de suivi de la mise en œuvre des recommandations issues des sessions plénières du CPI a été mis en place en 2015 par arrêté du Premier Ministre n°2015-0008/PM/SGG-CM portant création, attributions, composition et fonctionnement du Mécanisme de Suivi des Recommandations (MSR) du CPI.

LE MSR EST ARTICULE SUR DEUX (2) NIVEAUX :

Le premier niveau est le Comité Technique de Suivi (CTS). Ce comité se réunit au moins une (1) fois par mois en session ordinaire et en session extraordinaire en cas de besoin.

Le Deuxième niveau est le Conseil interministériel de suivi (CIS). Il est organisé autour du Premier Ministre. Le suivi se fait sous la forme d’un Conseil interministériel qui se tient en principe une fois par trimestre, sous la Présidence de SEM le Premier Ministre. Le Conseil siège sur la base d’un rapport élaboré par le Comité technique de suivi.

ACTIVITES REALISEES PAR LE MECANISME DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS (MSR)

Le Mécanisme de Suivi des Recommandations a pour mission d’assurer la mise en œuvre diligente et efficace des recommandations issues des sessions. Il constitue le principal facteur de réussite de la mission du CPI et permet d’assurer un suivi permanent et rigoureux de l’exécution des recommandations issues des sessions du Conseil.

Le Comité Technique de Suivi des Recommandations (CTS) a tenu plusieurs réunions qui ont permis de suivre la mise en œuvre des principales recommandations du CPI.

Les réunions du CTS ont permis de :

  • Recadrer la matrice de suivi des recommandations afin que les actions identifiées dans les recommandations contribuent à stimuler la mise en place de politiques ou stratégies appropriées pour faciliter l’investissement au Burkina Faso. Au fur et à mesure que les contributions des différents départements ministériels étaient prises en compte dans la matrice, l’examen de celle-ci a révélé d’innombrables actions sans lien direct avec les recommandations, ou n’ayant aucun impact direct sur l’amélioration de l’environnement des investissements. De ce point de vue, la matrice est devenue inexploitable eu égard au nombre d’activités identifiées (qui tiennent sur plus de 40 pages), rendant difficile et inopérant le suivi de la mise en œuvre des recommandations du CPI. A l’analyse, l’on s’est rendu compte que certaines contributions n’étaient que des compilations de parties des programmes d’activités opérationnels des ministères, ce qui rendait impossible un suivi efficace des objectifs attendus. Ces constats ont conduit le SP/CPI à élaborer une note technique de recadrage de la matrice pour une mise en œuvre pertinente des recommandations du CPI. Ainsi la matrice recadrée a été adoptée par les membres du CTS au cours de leur réunion tenue le 05 novembre 2018.
  • Elaborer un projet d’arrêté portant mise en place d’un groupe de travail en vue de l’élaboration du rapport du comité technique nécessaire à la tenue de la réunion du Conseil interministérielle de suivi des recommandations présidée par le Premier Ministre.

Toutefois, la mise en œuvre des activités du MSR connait certaines difficultés liées essentiellement aux changements récurrents des secrétaires généraux des ministères qui ont ralenti considérablement la réalisation des rapports et la tenue des réunions du Comité interministériel de suivi.