Opportunités d’investissement

Le Conseil Présidentiel pour l’Investissement

Opportunités d’investissement au Burkina Faso

Le Burkina Faso offre d’énormes opportunités d’Investissements aux acteurs internationaux du monde des affaires en général et de l’Investissement privé en particulier.

Plus que de potentialités en Ressources, il s’agit d’opportunités d’Investissements dans leur acception économique :

  • Parce que ces potentialités sont largement identifiées et ont fait l’objet d’évaluation plus ou moins avancée,
  • Parce que ces potentialités s’inscrivent aujourd’hui dans un environnement d’affaires rendu durablement sain et favorable aux investissements et ont été assorties de politiques sectorielles et thématiques pertinentes,
  • Et enfin, parce qu’elles sont entourées d’un dispositif d’accueil et d’accompagnement efficace des investisseurs, qui se met en place.

Pour la valorisation de ces opportunités, le Burkina Faso a adopté une politique nouvelle de développement visant à faire de l’agriculture, de l’agro-industrie, de la ressource humaine, des services et autres activités liées, les piliers essentiels de sa croissance.

Il entend pour ce faire :

  • développer, autour des centres urbains ou des localités à fort potentiel spécifique, des pôles de croissance et de compétitivité, notamment :
    • des pôles à dominante agro-pastorale ;
    • des pôles à dominante industrielle et technologique ;
    • des pôles à dominante de services ;
    • des pôles à dominante minière ;
    • des pôles de compétences basés sur des ressources humaines de haute qualité.
  • renforcer les supports logistiques des pôles de croissance et de compétitivité ;
  • créer des zones économiques spéciales.

 

Les opportunités d’investissements par secteurs, par branches et par filières sont :

  • Nombreuses dans beaucoup de secteurs de l’Economie ;
  • Dans de nombreux domaines d’activités : Production primaire et transformation des produits des secteurs agricole et minier ; secteur des services, Energie, TIC, Transport.
  • Dans la révolution en faveur de l’investissement privé que le Burkina entreprend, deux principaux vecteurs serviront de support sur le plan des politiques économiques et des stratégies.
  • Il s’agit d’abord de son choix de l’approche pôles de croissance comme mode d’organisation intégrée de la production des biens et services dans le secteur agricole. Les pôles de croissance offrent un espace organisé et sécurisé du point de vue des droits fonciers et du point de vue de la maîtrise de l’eau.
  • Il s’agit aussi de son choix de mettre en œuvre en toute circonstance, le principe du Partenariat Public Privé qui permet d’ouvrir plus largement le champ d’intervention du secteur privé et de mettre à profit ses capacités techniques, financières et managériales de ces opérateurs.
  • Dans la compétition que les pays se livrent pour attirer les Investissements internationaux, le Burkina dispose d’un avantage comparatif certain.