Promotion des investissements privés

Le Conseil Présidentiel pour l’Investissement

Promotion des investissements privés au Burkina

L’Investissement productif est le déterminant majeur de la croissance et du développement d’un pays sur le plan macroéconomique, ou d’une entreprise sur le plan microéconomique.

La pensée économique et l’histoire du développement, établissent clairement que l’investissement conduit dans le cadre du secteur privé offre les meilleures garanties de rationalité économique et d’impact positif pour la croissance et le développement.

L’on comprend donc que la promotion et le développement de l’investissement privé soient au cœur des politiques et des stratégies de développement économique et social des gouvernants du monde entier. La crise économique mondiale qui prévaut depuis 2008 a amplifié ce phénomène et l’on voit se dérouler une vive compétition entre les pays ou les unions régionales pour attirer les IED et aussi pour inverser le courant des délocalisations industrielles.

La problématique de l’investissement privé au Burkina Faso peut être abordée sous 3 angles :

  • L’importance quantitative et qualitative des flux d’investissements au regard des besoins de développement du pays : volume ; répartition sectorielle ; investissements nationaux et Investissements étrangers directs (IED). A cet égard, un accent est mis sur la question des IED, parce que ceux-ci sont un indicateur privilégié de la capacité d’un pays à tirer les bénéfices de son insertion à l’économie mondiale. Les ambitions et objectifs du Burkina Faso à Moyen Terme.
  • Les atouts et les faiblesses du Burkina en matière d’attractivité et de développement des investissements privés.
  • Les politiques et les stratégies de correction des handicaps existant et d’accélération de la dynamique de promotion des investissements, en particulier l’architecture institutionnelle qui a été mis en place pour promouvoir l’Investissement privé, notamment les IED.